Quand Bayrou utilise la laïcité à des fins islamophobes

CCIE
door 3 september 2022

Dans un article paru dans Sud Ouest, nous apprenons que Taqwa Pinero, basketteur et directeur général de l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez, a fait l’objet d’une tentative de limogeage en raison de sa foi musulmane. Tentative dans laquelle ont été impliqués des politiques et notamment, au premier plan, François Bayrou.

Converti à l’islam, Taqwa Pinero aurait « affiché » sa foi musulmane à travers une publication où il écrit le nom « Allah ». Sacrilège pour certains investisseurs, qui considèrent que l’image du club est « salie », particulièrement pour un club « à l’origine catholique ». 

Une réunion de crise islamophobe est alors organisée rapidement à l’initiative du cabinet du maire de Pau, François Bayrou, où ce dernier aurait demandé aux propriétaires américains du club d’écarter Taqwa Pinero, compte tenu du principe de laïcité ; ce qui aurait été, logiquement, un argument précisément contraire au fait d’évoquer l’origine catholique du club…

Laïcité ou catholicisme ? Peu importe le prétexte, tant que le musulman est écarté. Selon Sud Ouest, pour l’un des dirigeants du groupe, Greg Heuss, cette approche de la laïcité à la française est absurde :

« François Bayrou a indiqué qu’un musulman ne serait pas accepté localement est politiquement, car l’Elan est une organisation catholique. Nous avons répondu qu’il était hors de question de virer quelqu’un pour sa croyance religieuse, que ce n’était pas notre façon de faire ni d’être. Le maire a insisté, nous a répété qu’il fallait qu’on écarte Taqwa. Il a redit qu’on ne comprenait pas la mentalité d’ici, que c’était impossible » 

Taqwa Pinero a finalement été licencié. La laïcité façon Bayrou (dont la circulaire en 1994 a contribué à discriminer des étudiantes musulmanes) se résume donc à une posture identitaire islamophobe dissimulée derrière un principe libérateur.

Nous encourageons nos lecteurs à exprimer leur soutien à Taqwa Pinero.

8 thoughts on “Quand Bayrou utilise la laïcité à des fins islamophobes”

  1. Djamila

    Qu’Allah SWT le récompense, et que ce licenciement soit un mal pour un bien et qu’il aura Inchallah un poste beaucoup mieux, beaucoup plus important et enrichissant. Amin Y Rab Al Hallamine

  2. Mino Nadori

    Taqwa, bienvenue dans la communauté musulmane si tu as choisi ta foi c’est pour toi avant toute chose et pas pour nous faire plaisir mais pour une relation spirituelle entre toi et ton créateur. Force à toi, certes tu a été licencié pour ce contrat mais sache que le meilleur des contrats et celui que tu as signé avec le divin.
    Welcome brother ☺️

  3. Taleb

    Waaaaa! C’est quoi cette lecture de la laïcité ! François Bayrou quoi… Je ne sais plus quoi penser

  4. Mohamed

    Mon soutien a ce joueur talentueux .

  5. Eddine

    Bonjour, je soutiens mon frère musulmans face aux injustices qu’il a subit, la lutte contre tre l’islamophobie continue, ils veulent nous faire taire mais impossible, nous avons l’honneur et la fierté, nos prédécesseurs ont fait fasse à des difficulté pareils et nous aurons la victoire inchallah car nous sommes des serviteurs d’Allah tabarak wata’ala. Que la paix soit sur vous et sur ceux qui partage et aide ceux ayant subit des injustices.

  6. Abdelkader

    La laïcité à la française dont les effets sont inverses à la définition de la laïcité qui voulait que chaque croyant puisse exprimer sa foi en public sans être trucidé

  7. Sara

    Je suis scandalisée de la façon dont traité led musulmans en France sous couvert d’une mauvaise utilisation du principe de aïcité. Je soutiens évidemment monsieur Taquwa

  8. Debaa

    Nous n’en avons pas encore fini avec tous les faux prétextes pour exclure les musulmans.
    Il suffit d’être musulmans pour n’avoir plus de droit même si tu prône la laïcité.
    Tu est musulman, alors tu n’est pas le bienvenu.
    Venant de la part d’extrémistes, ce n’est pas surprenant, mais, de la part d’un catholique, laïque, politique, Francais…
    De qui un Français, laïque, musulman peut-il attendre d’être accepté en tant qu’individus dans son propre pays ?
    Quel choix,
    – Intégration par la désintégration ?
    – Assimilation par la perte d’identité ?
    – Acceptation contre soumission
    – Citoyen sans parole
    – Laïque sans conviction
    Ce sont tous ces points qui à leurs yeux feraient que nous soyons acceptés par un certain nombre de concitoyens.
    Vive le pays des droits de l’Homme.

Geef een antwoord

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd.

Deze site gebruikt Akismet om spam te verminderen. Bekijk hoe je reactie-gegevens worden verwerkt.