Pour des sanctions contre l’islamophobie décomplexée des médias audiovisuels

CCIE
par 9 novembre 2023

Signez la pétition ici.

Le CCIE a pris connaissance du communiqué de presse de l’ARCOM en date du 7 novembre 2023 suite à sa réunion avec les médias audiovisuels concernant le traitement du conflit au Proche-Orient et escompte des changements immédiats dans les programmes et les prises de positions des chaînes télévisées.

Depuis début octobre et les événements tragiques se déroulant actuellement en Palestine, la communauté musulmane de France a été la cible à de nombreuses reprises de propos discriminants, racistes et islamophobes sur différents plateaux de télévision. Des discours d’une grande gravité ont été tenus, avec une absence étonnante de contradiction de la part des journalistes présents sur ces plateaux, qui ont préféré laisser libre cours à ces propos pourtant condamnables par la loi.

Pour exemples :

  • Arno Klarsfeld sur CNEWS, affirmant que les musulmans – qui travailleraient majoritairement sur des chantiers de construction – auraient ainsi un accès privilégié à des explosifs qu’ils pourraient alors facilement utiliser pour réaliser des attentats contre les Juifs ;
  • Pascal Perri sur LCI, s’étant permis de forger l’expression d’« antisémitisme couscous » pour désigner une forme spécifique (et dominante) d’antisémitisme attribuée aux communautés nord-africaines ;
  • Gérald Darmanin qui fait le lien entre « l’islam radical » et les étoiles de David taguées sur des murs à Paris sans aucune preuve à sa disposition de ce qu’il avance. De plus, une fois établie que les auteurs de ces tags étaient moldaves et sans rapport avec l’islam, il n’a jamais démenti ses propos.

Il est intolérable que ces propos puissent être formulés avec une telle liberté et en toute impunité. Ces déclarations n’engagent pas seulement la responsabilité de leurs auteurs mais également celle des chaînes de télévision qui offrent alors un écho inquiétant à ces idées profondément racistes et islamophobes.

 Le CCIE, particulièrement inquiet du traitement médiatique réservé aux communautés musulmanes de France, demande à l’ARCOM : 

  1. d’effectuer un rappel à l’ordre aux rédactions des médias sur le contenu de leurs programmes qui cibleraient les musulmans ;
  2. de sanctionner les chaînes télévisées ayant laissé dire des propos islamophobes, tout comme leurs auteurs ;
  3. de veiller à ce que la loi soit rigoureusement appliquée et que les individus exprimant des propos en infraction avec la loi soient systématiquement exclus des émissions télévisées.

3 thoughts on “Pour des sanctions contre l’islamophobie décomplexée des médias audiovisuels”

  1. tamar

    Le lien vers la page de pétitition est HS

  2. Khadija Nasreddine

    Merci au ccie de faire le nécessaire pour que l’on se sentent plus en sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.